Quelles sont les causes de la création de cette initiative?

 

La Suisse est le seul pays d’Europe n’ayant pas été touché par la crise européenne des migrants. Le gouvernement du pays avait prévu de recevoir environ 29,000 demandeurs-d’asile en 2009. En un été, alors que des centaines de milliers de réfugiés ont migrés vers les pays avoisinants tels que l’Autriche ou l’Allemagne, alors qu’en Suisse le nombre d’accueils en vertu du droit d’asile a augmenté de 30.000 environ de plus que la moyenne annuelle. Effectivement même si la Suisse ne fait pas parti du système unifié de droit d’asile et de la politique migratoire communs n’étant pas membre de l’Union Européenne, elle a vu sa population étrangère augmenter fortement depuis 2008.

Capture d’écran 2016-03-08 à 04.04.35.png Source: https://www.atlas.bfs.admin.ch/maps/13/fr/10981_90_89_70/18247.html

Cette soudaine augmentation de la population immigrée en Suisse a permis à des partis d’extrême droite tels que l’UDC de monter en puissance grâce aux peurs engendrées. En 2009 notamment, de nombreuses images de migrants débarquant dans les gares de Budapest, Munich ou Calais ont aggravé les peurs liés à l’immigration tel que la surpopulation, l’impact culturel des immigrés sur la cohésion sociale de la Suisse. Ainsi cette même année l’UDC mène une campagne contre la construction de nouveaux minarets en Suisse, et c’est un succès.

Le vote suisse du 9 février 2014 est en effet un vote de peurs, mais aussi d’exaspération. « La libre circulation est un élément important mais on a eu l’impression en Suisse que tout était mélangé sans aucun contrôle sur rien : travailleurs frontaliers, demandeurs d’asile, Roms… Et là une sorte de ras-le-bol s’est exprimé » avance Ernest Weibel, politologue suisse. En effet, ce « ras-le-bol » se présente du fait de la mauvaise gestation des flux migratoires de la part des politiques. Ainsi des peurs de plus en plus oppressantes se sont installées et ont influencé le peuple suisse lors de la votation : problèmes de circulation routière, de logement, problèmes avec le système de soin ou encore impact sur l’environnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s